« Les peintures funéraires antiques de Tarquinia et de Paestum (VII-IVe. siècles av. J.-C.) »

« Les peintures funéraires antiques de Tarquinia et de Paestum (VII-IVe. siècles av. J.-C.) »

À partir de la fin du VIIe s. av. J.-C., se développe un art pariétal funéraire, dans les cités les plus au sud de l’Etrurie, au contact avec le monde grec campanien. Les motifs iconographiques, comme certainement les premiers exécutants de ces peintures, proviennent de la partie orientale de la Méditerranée. La peinture pariétale grecque est aujourd’hui perdue mais son influence sur les mondes italiques s’en ressent jusqu’au IVe s. av. J.-C. quand les Lucaniens s’emparent de la cité de Paestum et qu’ils utilisent, avec des symboles funéraires qui leur sont propres, les techniques picturales grecques.
Après avoir présenté l’évolution territoriale de la Campanie et du Sud de l’Etrurie jusqu’à la période romaine, nous verrons les structures des nécropoles et les techniques des peintures pariétales, avant de nous concentrer sur leurs interprétations : les croyances antiques de l’au-delà et la place de la mort dans les sociétés italiques.

biographie:
Archéologue et guide-conférencière, Claire Joncheray anime plusieurs cycles de conférences dans le sud de la France et accompagne des voyages en Europe avec des agences culturelles françaises : https://www.intermedes.com/voyages-conferenciers/claire-joncheray/1
Sa thèse de doctorat sur les cités étrusques et le monde grec à la période classique : topographie et institutions est disponible sur le site internet de l’Université de Paris Nanterre : http://www.theses.fr/2010PA100144/document
Élue comme membre associée de l’Académie du Var, elle continue ses activités de recherche avec sa participation aux publications des fouilles archéologiques du site d’Olbia de Provence (Hyères) et avec sa contribution à l’évolution des connaissances sur le monde étrusque :  http://www.arscan.fr/espri/equipes/claire-joncheray