Voyage les Carolingiens (annulé)

SUR LES TRACES DES CAROLINGIENS EN AUSTRASIE: ABBAYES ET RÉSIDENCES  IMPÉRIALES DE CHARLEMAGNE du 22 AU 28 AVRIL 2018

22 avril 2018 :
6h00 Départ de CARPENTRAS en direction de METZ 15h00 Visite du musée de la COUR d’OR

voyage_carolingien_2018-000

Visiter le musée de la Cour d’Or est semblable à un voyage à travers le temps. Dans le dédale des salles et galeries, vous allez entrevoir la grandeur et le riche passé de la ville de Metz. La visite de ce musée est à ne pas manquer. On y apprend qu’après les invasions et destruction des barbares, Metz se réorganisa et devint la capitale du royaume mérovingien d’Austrasie. Celui-ci comprenait la Belgique, le Luxembourg,
une partie de l’Allemagne et le quart Nord-Est de la France. Les musées seraient situés sur les vestiges du palais des rois d’Austrasie aussi appelés « la Cour d’Or ». Le musée archéologique présente divers objets ayant servis à ces mérovingiens qui marquèrent l’histoire de Metz. Parmi eux, on retrouve des colliers, des bagues ou des bracelets. Des sépultures, dans lesquelles les hommes furent enterrés avec leurs objets personnels, sont également mises en avant. Les Carolingiens ne sont pas en reste puisque la salle suivante vous présentera cette dynastie dont Metz est le berceau.

voyage_carolingien_2018-001
18h30 arivée à l’hôtel et dîner

23 avril 2018 :METZ
8h30 : Départ de l’hôtel pour une visite guidée sur le thème de la présence carolingienne à METZ.

L’église Ste Ségolène et son portail avec les représentations des Saints de l’Eglise d’Austrasie. la cathédrale Saint-Etienne sa tour Charlemagne… La crypte et le trésor Carolingien l’ancienne abbaye Saint-Arnould. (Sous réserve de disponibilité pour l’accès).

voyage_carolingien_2018-002

voyage_carolingien_2018-003

voyage_carolingien_2018-004

12h00 Départ en direction de LORSCH
14H00 Visite de l’abbaye et de l’Altenmünster
L’ensemble formé par l’abbaye et son entrée monumentale, la célèbre « Torhalle », est un rare témoignage architectural de l’époque carolingienne, avec des sculptures et des peintures de cette période remarquablement bien conservées.

voyage_carolingien_2018-005

15h00 départ vers l’Abbaye de MICHELSTADT-STEINBACH
16h30 Visite de la basilique d’ EGINHARD à STEINBACH

voyage_carolingien_2018-006

Eginhardt, conseiller et biographe de CHARLEMAGNE, a construit cette basilique sur un terrain que lui avait offert Louis le Pieux. Elle fut construite de 815 à 827 et devait acccueillir les reliques Saint Marcellin et Saint Pierre en 828.

voyage_carolingien_2018-007
17h30 départ vers SELIGENSTADT
19h00 arrivée à l’hôtel

24 avril 2018 : SELIGENSTADT
8h30 visite guidée de la basilique Saint Marcellin et Saint Pierre de SELIGENSTADT

voyage_carolingien_2018-008

La basilique Saint-Marcellin et Saint-Pierre, commandée comme abbatiale par Eginhard, a été construite à partir du IXe siècle. Eginhard, fondateur de l’abbaye de Seligenstadt, y a transféré les reliques de Saint Marcellin et Saint Pierre. Il est décédé en 840 et a été enseveli dans la basilique..

voyage_carolingien_2018-009

voyage_carolingien_2018-010

11h00 Départ vers INGELHEIM
12h30 déjeuner
13h30 visite du musée présentant le palais impérial d’INGELHEIM

voyage_carolingien_2018-011

Le Palais Impérial construit après 785 à Ingelheim par Charlemagne fait partie avec les palais impériaux d’Aix-la-Chapelle et de Nimègue des constructions carolingiennes conçues par Charlemagne en personne. Des vestiges en surface ont perduré et peuvent être visités à l’extérieur du musée. Dans le musée vous trouverez un modèle du Palais Impérial réalisé à partir des connaissances scientifiques les plus modernes et donnant une impression de l’envergure de la construction d’origine. Des vestiges archéologiques tels que colonnes, chapiteaux et autres fragments architecturaux ainsi que des objets plus petits témoignent de l’ancienne splendeur du Palais Impérial.
16h30 départ vers AIX la CHAPELLE
19h00 arrivée à l’hôtel

25 avril 2018 :AIX la CHAPELLE

8h30 visite guidée de la ville.
Capitale impériale, Charlemagne en fit sa résidence et construisit un palais dont la chapelle devint cathédrale. Site romain fondé par Romain Grenus sous Hadrien au 2ième siècle, était déjà renommé pour ses eaux. Les empereurs allemands jusqu’en 1531 ont été couronnés, à la suite de Charlemagne dans la ville d’Aix la Chapelle.

10h00 visite de la cathédrale (trésor, chapelle palatine…) 

La chapelle palatine était la chapelle privée de Charlemagne. Sa construction débuta en 792. Elle fut consacrée en 804 par le pape Léon III. Charlemagne y a été enseveli. 12h00 déjeuner libre
14h00 visite du centre Charlemagne
Le Centre Charlemagne est logé à l’un des endroits les plus prestigieux de la ville : la face ouest de la place était jadis occupée par un couloir de communication qui reliait la Salle du Trône carolingienne et la chapelle palatine, c’est à dire l’actuelle cathédrale. Rénové en 2009, l’exposition permanente s’articule autour de six sections thématiques proposant un voyage à travers l’histoire d’Aix-la-Chapelle, de sa fondation à aujourd’hui, par le biais de nombreux témoignages historiques et de récits multimédias (les Romains et les bains thermaux, Charlemagne et son palais, Napoléon et la ville thermale mondaine ).
16h00 départ vers TRÈVES

26 avril 2018 : TRÈVES

8h30 visite guidée de la ville
Cette ville, ancienne colonie romaine, est fondée à l’époque romaine, en l’an 16 av. J.-C. sous le nom d’Augusta Treverorum, sur le site du chef-lieu d’un peuple gaulois, Grande métropole marchande à partir du IIesiècle, devenue l’une des capitales de la Tétrarchie à la fin du 3ièmIIIe siècle et siège d’un atelier monétaire impérial à partir de 294, Trèves est alors qualifiée de « seconde Rome » ou Roma Secunda. De l’époque romaine subsistent la Porta Nigra (porte noire), le plus grand édifice romain sur le sol allemand, une basilique, où siège un tétrarque (aujourd’hui une église protestante), les restes d’un amphithéâtre (voir Amphithéâtre de Trèves), ainsi que des ruines de thermes romains.
10h30 visite du musée

Le Musée rhénan de Trèves est l’un des principaux musée archéologique d’Allemagne. Ses collections s’étendent de la Préhistoire au Baroque en passant par l’occupation romaine et le Moyen Âge ; mais c’est surtout au passé romain de la plus vieille ville d’Allemagne (Augusta Treverorum) que se consacre cet établissement.
12h30 déjeuner libre
14h00 visite du musée du couvent Saint Siméon

Le musée municipal du couvent Saint-Siméon de Trèves est consacré aux trésors artistiques et culturels du Moyen Âge au XXIe siècle. Le musée s’est développé à partir d’importantes donations de citoyens célèbres de Trèves. C’est grâce à cela que les collections sont très diversifiées. Elles comprennent peintures, sculptures,artisanat d’art, textiles coptes, meubles et statuettes d’Asie orientale. Le thème principal de l’exposition permanente est l’histoire de la ville. Des expositions temporaires régulières sont consacrées aux artistes de Trèves ou à des thèmes lies à la ville. Les collections sont présentées dans le couvent de Saint-Siméon, bâtiment roman du XIe siècle qui se
trouve juxtaposé à la Porta Nigra. Le bâtiment lui-même est remarquable, car il possède l’un des plus anciens cloîtres à deux étages, une forme rarement conservée.
17h30 départ vers THIONVILLE
19h00 arrivée à l’hôtel
27 avril 2018 : THIONVILLE
8h30 visite guidée de la ville
Mentionnée pour la première fois dans une chronique de 753, cette cité lotharingienne fut rattachée à la Francie orientale en 870 ; puis au Xe siècle, au comté puis duché de Luxembourg, dont elle fut une des principales villes, notamment en tant que chef-lieu de prévôté. Elle devint ensuite française en 1659 par le Traité des Pyrénées. Ancienne cité sidérurgique au nord du sillon mosellan, elle tire désormais profit de sa proximité
avec le grand-duché de Luxembourg.

10h30 visite du musée de la tour aux puces
Ancien donjon du château que les comtes de Luxembourg érigèrent à Thionville vers la fin du XIème siècle, la Tour aux Puces est un édifice original à 14 côtés inscrit à l’inventaire supplémentaire des monuments historiques. Cette tour, qui abrite le musée de la ville depuis 1905, tient son nom de légendes chères aux Thionvillois, à savoir qu’une princesse y aurait été dévorée par des puces, ou bien qu’elle aurait été la dernière demeure des chiens de l’empereur Charlemagne.
12h00 déjeuner libre
14h00 départ vers MÂCON
28 avril 2018: MÂCON
8h30 visite guidée de la ville
La fondation de l’antique Matisco remonte au 2ème siècle avant J.C. Très vite, la cité devient un carrefour de communication. Frontière entre le Royaume de France et le Saint Empire germanique entre 843 et 1600, Mâcon prospère grâce aux droits de douane instaurés.

9h30 visite de la cathédrale Saint Vincent
Proches de l’ancien oppidum de Mâcon, les deux tours et le porche d’entrée constituent les seuls
vestiges de l’ancienne cathédrale dont le tympan roman est exceptionnel. A l’intérieur, la maquette,
les plans et les éléments architecturaux permettent de reconstituer l’évolution de l’édifice du 11e au 15e siècle.
11h00 visite du site archéologique de Saint Clément
De récentes fouilles permettent de suivre les transformations de cette église située dans l’ancien bourg de Saint-Clément, en périphérie de Mâcon. Conçue comme une basilique funéraire au 6e siècle, elle s’affirme peu à peu comme un centre liturgique en différentes étapes jusqu’au 19e siècle.
12h00 déjeuner libre
14h00 départ vers CARPENTRAS

coût : 950 € par personne sur une base de 20 personnes, (1150 € par personne sur une base de 15 personnes ) ,logement en chambre double, il faudra prévoir un supplément pour un logement chambre simple environ 100 € cette prestation comprend : entrées et cistes guidées en français sur l’ensemble des sites les 6 nuitées et la demi pension
l’assurance annulation l’accompagnement par Chantal DUQUÉROUX, historienne d’art
ce prix ne comprend pas :
les repas de midi et les boissons lors des repas du soir
NB : ce programme peut-être modifié compte tenu des contraintes horaires et / ou des
disponibilités des sites à cette date.